Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 16:56

sam-oncle-uncle-want-usa.jpg

 

(Oncle Sam, le symbole des Etats-Unis d'Amérique)

 

Problématique:

 

Quels sont les fondements et les limites de la puissance américaine dans le monde.

 

Plan synthétique:

 

I°) Les fondement de la puissance américaine.

 

 

a°) La première puissance économique mondiale.

 

 

- premier pays agricole du monde.

- premier pays industriel au monde.

- une puissance financière inégalée (Wall Street)

- des multinationales présentes sur les 5 continents (Microsoft, Apple, Exxon, Ford ...).

 

b°) La première puissance diplomatique et militaire du monde.

 

- Les USA disposent de la première armée du monde, avec des bases militaires sur les 5 continents.

- C'est la seule puissance qui peut d'aillleurs intervenir sur les 5 continents, en ce moment en Irak et en Afghanistan.

 

c°) Le Soft Power ou le triomphe de l'american way of life.

 

Par la puissance de son industrie cinématographique (Hollywood) et télévisuelle, les USA exportent leur film et leur série TV dans le monde entier, propageant leur mode de vie sur toute la planète. Le Big Mac et le Coca sont devenus les symboles de cette american way of life !

 

II°) Les limites de la puissance américaine.

 

a°) Une crise industrielle.

 

- De la Manufacturing Belt (la ceinture des usines, dans le Nord-Est) à la Rust Belt (la ceinture de la rouille, avec la fermeture des usines).

 

b°) Un déficit commercial et budgétaire inquiétant.

 

- les USA achètent plus qu'ils ne vendent à l'étranger, ce qui se traduit par une dépendance par rapport au marché étranger.

- le déficit du budget de l'Etat américain est énorme, ce qui implique que l'Etat vit à crédit, et dépend de l'argent chinois, saoudien et japonais, qui est investi dans l'économie américaine.

 

c°) Une dépendance énergétique.

 

- Premier consommateur d'énergie au monde et plus gros pollueur, le modèle de développement américain touche à ses limites, même si les américains ont refusé de signer le Protocole de Kyoto, limitant les émissions de CO2 dans l'atmosphère.

- le mode de vie américain est dépendant des pays producteurs de pétrole, comme l'Arabie Saoudite.

 

d°) Des problèmes sociaux insurmontables ?

 

- échec du Melting Pot, victime de la crise économique.

- la classe moyenne américaine a pris de plein fouet la dernière crise financière.

- problèmes de violence dans les villes américaines.

 

e°) Une puissance menacée ?

 

- de nouveaux concurrents, au niveau mondial, comme la Chine, mettent en péril la suprématie américaine.

- les attentats du  11 septembre 2001, et l'effondremnt des tours du WTC, à Manhattan, symbole de la puissance financière américaine, symbolisent la détestation de l'Amérique par des peuples victimes de la politique étrangère américaine. 

 

 

 

Plan détaillé :

 

 

I°) Les fondements de la puissance américaine.

 

 

Depuis l'effondrement de l'URSS, en 1991, les USA sont restés la seule puissance globale sur la planète, dont l'influence se fait sentir dans le monde entier. Hubert Védrine, l'ancien Ministre français des Affaires Etrangères, a même inventé un néologisme (= nouveau mot) pour qualifier le nouveau statut des USA, celui d'hyperpuissance.

 

a°) La première puissance économique mondiale.

 

Selon le Fonds Monétaire International (FMI), les USA produisent 20 % des richesses de la planète.

Premier pays agricole au monde, et premier exportateur (= vendeur) de produits agricoles, les USA excellent dans l'élevage bovin  et porcin, la culture des céréales dans les Grandes Plaines du Middle West, dans le Centre du pays,

 

 

production-mondiale-soja.png

et dans la production de fruits et d'agrumes en Californie et en Floride.

Les Etats-Unis ont un territoire riche en ressources naturelles, notamment en charbon et en pétrole.

 

oil-californie.jpg

 (puits de pétrole en Californie !)

 

Premier pays industriel au monde, les USA possèdent une industrie puissante dans des secteurs très variés :

- l'aéronautique avec Boeing.

- l'automobile avec General Motors, Chrysler et Ford.

- l'informatique avec Microsoft, Apple, IBM et Google.

- la production d'acier avec US Steel.

- la pétrole avec Exxon Mobil.

- les industries agro-alimentaires avec Coca-Cola, Mc Donald's, Wal Mart.

- l'industrie des médias avec les plus grandes compagnies cinématographiques mondiales, MGM, Paramount, Disney.

 

Le chiffre d'affaire des multinationales américaines reste le plus élevé au monde.

 

Le secteur tertiaire qui utilise 77 % des salariés américains produit près de 70 % de la richesse des USA. Le symbole de ce secteur tertiaire reste Wall Street, première bourse financière du monde.

 

wall_street.jpg

 

 

La puissance financière des USA réside aussi dans sa monnaie, le $, monnaie de référence au niveau international, signe de la confiance des autres pays dans l'économie américaine.

 

scarface-pacino-dollar.jpg

 

 

b°) La première puissance diplomatique et militaire du monde.

 

Les USA sont un acteur majeur dans les affaires du monde.  Ils disposent, notamment du plus gros budget de la Défense de la planète, 45 % du budget officiel de la Défense dans le monde, et ont donc la première armée du monde, présente sur les 5 continents.

C'est un des seuls pays à pouvoir intervenir, grâce à ses bases (notamment aériennes) parsemées tout autour de la planète et à sa marine surpuissante (12 porte-avions, dont 10 à propulsion nucléaire à comparer avec la seule unité française, le Charles De Gaulle !), dans n'importe quel endroit du monde.

 

entreprise.jpg

 

 (Le porte-avion Entreprise, le plus long du monde, avec 341,3 mètres, à comparer aux 261,5 mètres du Charles de Gaulle).

 

 

Disposant du premier arsenal nucléaire, les USA ont des moyens de projection ultra-modernes, comme le bombardier furtif B2.

 

bombardier-b2-spirit.jpg

 

Les interventions en Irak et en Afghanistan illustrent cette puissance militaire.

 

c°) Le Soft Power ou le triomphe de l'american way of life !

 

Le Soft Power (soft = douce, Power= puissance = Puissance douce) est un moyen d'influencer les personnes de manière "douce", par le biais du cinéma, de la télévision ou des jeux vidéos, par exemple. Or, l'industrie médiatique américaine, est la première du monde, avec des films et des séries TV qui s'exportent dans le monde entier, démontrant la supériorité du modèle de vie américain (american way of life).

Par ce moyen, les américains, indirectement, font la promotion de leurs idées, de leurs valeurs, de leur mode de vie (par exemple le fast-food ou le port du jean) qui se propagent dans le monde entier, et qui font que certains parlent de l'américanisation des esprits, qui revient à transformer le citoyen en consommateur et d'imposer les marques américaines dans le monde entier, ce qui est le cas de Mc Donald's ou du Coca-Cola, emblèmes de la culture  américaine.

Et dans ce secteur du spectacle, les américains sont très forts, puisque les acteurs américains, comme Tom Cruise ou Leonardo Di Caprio sont des stars universelles et que les séries américaines comme Les Experts, Prison Break ou NCYS sont regardées dans le monde entier.

 

simpson-scarface.jpg

 

 Certains parlent aussi d'impérialisme (= domination) culturel américain, c'est à dire de "colonisation" américaine des esprits, qui pousse les gens du monde entier à accepter le mode de vie et les produits américains.

Depuis une trentaine d'années, les américains ont aussi imposé leur vision économique du monde, en imposant le libéralisme  comme le seul modèle de développement viable, par le biais d'institution internationale comme le Fond Monétaire International (= qui joue le rôle d'une banque auprès des Etats en leur faisant des prêts) et l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui veut faire disparaître les frontières pour les marchandises (en supprimant les droits de douane aux frontières physiques).

 

II°) Les limites de la puissance américaine.

 

Le mastodonte américain ressemble à un "colosse aux pieds d'argile," puisque les fondements de sa puissance sont remis en cause depuis quelques décennies.

 

a°) Une suprématie économique contestée.

 

Depuis une trentaine d'années, les USA connaissent une crise industrielle sans précédent, et la Manufacturing Belt s'est transformée en Rust Belt,

 

rust-belt.jpg

 

avec des délocalisations de la production à l'étranger et des licenciements massifs entraînant un chômage conséquent. Les problèmes des constructeurs automobiles américains, notamment de General Motors, au bord du dépôt de bilan, férocement concurrencés par les voitures japonaises, illustrent ce phénomène et l'Etat américain a du intervenir pour sauver Chrysler de la faillite !

De même, la suprématie américaine, incontestable il y a 30 ans, dans certains secteurs industriels, est remis en cause par de nouveaux concurrents, comme Airbus qui concurrence Boeing, ou l'Agence Spatiale Européenne qui lance ses propres fusées.

 

b°) Une déficit commercial inquiétant.

 

Les USA ont déficit commercial chronique, c'est à dire qu'ils achètent plus qu'ils ne vendent à l'étranger. 40 % de ce déficit provient des échanges avec la Chine, aujourd'hui un partenaire commercial incontournable des USA.

 

De même, la dette du gouvernement US est gigantesque, c'est à dire que l'Etat américain emprunte de l'argent aux banques pour payer son train de vie. Or, il faut savoir que ce sont les chinois, les japonais et les saoudiens qui prêtent de l'argent à l'Etat américain, ce qui veut dire que le gouvernement fédéral US est dépendant de ces pays, financièrement parlant, ce qui pourrait expliquer la mansuétude avec laquelle les américains ferment les yeux sur la politique saoudienne et chinoise, peu respectueuse des droits de l'homme.

 

c°) La dépendance énergétique.

 

Les USA consomment énormément d'énergie, et malgré qu'ils soient le 3eme producteur de pétrole mondial, derrière l'Arabie Saoudite et la Russie, ils achètent beaucoup de pétrole à l'étranger pour nourrir leur consommation intérieure.

 

energie-usa.JPG

 

 Ils dépendent donc des pays producteurs de pétrole, comme l'Arabie Saoudite, et interviennent souvent au Moyen-Orient (Irak) pour sauvegarder leurs intérêts. 

Plus grand pollueur sur la Terre, avec 25 % des rejets de gaz carbonique terrestre, le modèle de croissance américain est remis en cause par la perspective du réchauffement climatique qui mettra en péril la vie sur Terre. Mais malgré cela, les américains avaient refusé de signer le Protocole de Kyoto, destiné à limiter les rejets de gaz carbonique dans l'atmosphère.

 

d°) Des problèmes sociaux insurmontables ?

 

La société américaine était basée sur le "melting pot" (= mélange des populations), avec des immigrés qui adhéraient au système car ils croyaient au "rêve américain" d'une vie meilleure.

melting_pot.gif

 

 

 Or la crise économique a remis en cause ce système, avec une classe moyenne victime du chômage et de la dernière crise financière.

De plus, la violence urbaine atteint des sommets, avec la vente libre des armes, comme l'a souligné Michael Moore dans son documentaire, Bowling for Columbine

 

 

bowling-for-columbine.jpg

 

 et les prisons n'ont jamais été aussi remplies démontrant l'échec de la politique sociale américaine.

 

e°) Une puissance menacée ?

 

 

De nouveaux concurrents, au niveau mondial, comme la Chine, mettent en péril la suprématie américaine. En Amérique du Sud, ancienne chasse gardée des américains, le président du Vénézuéla, Hugo Chavez,

 

chavez.jpg

 

s'oppose à l'impérialisme (= volonté de dominer les autres) américain.

 

- l'image mondiale des USA s'est fortement dégradée, depuis l'invasion de l'Irak, en 2003. Les américains ont menti sur les fameuses "armes de destruction massives" que Saddam Hussein était sensé détenir, et les exactions commises par certains GI's en Irak, notamment des actes de torture dans la prison d'Abu Grahib, ont fortement entamé l'image des USA.

La prison de Guantanamo, où sont emprisonnés des supposés terroristes à la solde de Ben Laden,  est hors toutes lois internationales et  ne respecte pas les droits de l'homme,

 

guantanamo.jpg

 

ce qui remet en cause les valeurs démocratiques que défendent les USA.

 

- les attentats du  11 septembre 2001, qui vit les tours du World Trade Center, à New-York, s'effondrer,

 

wtc-laden-manhattan.png

 

 

 

symbolisent le déclin des USA et la haine que leur politique étrangère (notamment leur aide à Israël qui provoque la colère des peuples palestiniens et arabes) peut générer chez certains peuples du Tiers-Monde.

 

Conclusion :

 

Si les USA restent, encore, la première puissance du monde, cette suprématie est remise en cause par des puissances émergentes, comme la Chine.

Mais le danger ne vient pas que de l'extérieur, puisque la dernière crise financière qui a frappé de plein fouet l'économie mondiale, est parti des USA, ce qui signifie une remise en cause du modèle économique américain, producteur de grandes inégalités sociales et remettant en cause la cohésion même de la société américaine.

 

Testez-vos connaissances en répondant à ce QUIZZ.

 

Une histoire des USA ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bacpro13.over-blog.com - dans USA
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 14:14

etats-unis-3.gif

 

Les mots et expressions en gras sont des notions à retenir.

 

Problématique :

 

Les mutations de l'industrie américaine, de la Manufacturing Belt (Manufacturing = usine,  Belt = ceinture = la ceinture des usines) à la Sun Belt ( Sun= soleil, Belt= ceinture, ceinture du soleil).

 

1°) De la Manufacturing Belt à la Rust Belt (Rust = rouille, Belt= ceinture = la ceinture de la rouille).

 

La Manufacturing Belt est située au nord-est des USA, des villes sur les Grands Lacs, de Milwaukee jusqu'à Washington, en passant par Détroit et Pittsburgh.

C'était le coeur industriel des USA, avec des industriels traditionnelles comme l'industrie automobile (les Big Three, General Motors, Chrysler, Ford), à Détroit, ville ravagée par le chômage et la misère, à cause des licenciements massifs qui ont frappé les ouvriers du Big Three, évoqués par le chanteur Eminem, dans sa biographie, Eight Miles, dans laquelle le rappeur narre son enfance.

La sidérurgie (usine qui fabrique l'acier avec US Steel, steel = acier) dans la ville de Pittsburgh, qui a connu une crise sans précédent, qui s'est traduite par des licenciements massifs, et un taux de chômage qui a plus que doublé en 20 ans.

Beaucoup d'usines ont été fermées et abandonnées, d'où le surnom de Rust Belt, la ceinture de la rouille, pour signifier la fermeture de ces lieux de production.

Malgré la crise, le Nord-Est reste encore prédominant dans la production industrielle américaine.

Les mines de charbon dans les Appalaches, chaîne montagneuse de l'Est des USA, qui ont périclité (= décliné, fermé).

 

2°) Une périphérie dynamique : la Sun Belt.

 

La Sun Belt est constituée des Etats du sud (Géorgie, Floride, Texas, Nouveau-Mexique) et de l'Ouest des USA, la Californie, présentant un dynamisme économique et un cadre de vie agréable et ensoleillé.

Les ressources naturelles comme les hydrocarbures (pétrole), en Louisiane (voir l'accident de la plate-forme pétrolière dans le Golfe du Mexique qui menace la Louisiane), au Texas (rappelez-vous de la célèbre série Dallas, cité du Texas, relatant les aventures de la famille Ewing, éleveur et exploitant pétrolier), avec la plus grande mondiale, Exxon Mobil, dont le siège social se situe à Dallas, et en Californie.

La Floride, avec les plages de Daytona Beach ou de Miami, les grands parcs comme DisneyWorld à Orlando, et le Colorado, avec les grands parcs nationaux (Yellowstone, le plus grand parc des USA), dans les Montagnes Rocheuses, en font une destination appréciée par les touristes du monde entier.

 

Les industries agro-alimentaires sont aussi présentes, avec la célèbre firme Coca-Cola, dont le siège est à Atlanta, dans l'Etat de Géorgie.

 

L'industrie du spectacle avec les studios d'Hollywood, à Los Angeles, coeur du cinéma mondial.

 

Mais c'est surtout dans le secteur des nouvelles technologies que la Sun Belt se distingue.

- La base spatiale de la NASA à Cap Canaveral, en Floride, d'où sont lancées les navettes spatiales.

- Le Centre Spatial de la NASA à Houston, au Texas.

- La Silicon Valley, coeur de l'informatique mondiale, autour de la baie de San Francisco, en CalifornieIBM, Apple, Microsoft, Google, sont tous installés dans cette vallée du Silicium.

- Les usines Boeing à Seattle.

 

La frontière avec le Mexique permet à la Californie et au Nouveau-Mexique d'être des interfaces avec l'ALENA (accord de libre-échange entre le Mexique, les USA, et le Canada, qui permet aux marchandises de ces trois pays, de circuler librement, et favorise le commerce entre ces trois pays.).

De plus, les USA profitent de la proximité du Mexique, pour délocaliser des entreprises américaines, côté mexicain, pour bénéficier de la main d'oeuvre mexicaine bon marché. Ces entreprises sont appelées les Maquiladoras.

 

3°) Le pouvoir de commandement toujours au Nord-Est des USA.

 

Outre le pouvoir politique à Washington, et le pouvoir financier à New-York, avec la bourse de Wall-Street, le nord-est reste encore la région décisionnaire des USA, avec près de 65 % des sièges sociaux de grandes entreprises localisées dans le nord-est des USA, avec New-York qui en concentre près des 1/3.

Aussi, malgré le dynamisme de la périphérie et l'attrait de la Sun Belt pour sa qualité de vie, l'ancienne Manufacturing Belt s'est aussi transformée au profit d'une industrie axée autour des services (banque, média, assurance) qui a permis à la région allant des grands Lacs à la Mégalopole (espace urbanisé comprenant plusieurs agglomérations dont les banlieues sont tellement étendues qu'elles se rejoignent. Différent d'une mégapole, qui est une agglomération de plus de 10 millions d'habitants)  de résister au déclin des industries traditionnelles (industrie automobile, sidérurgie).

 

Documents :

 

- Cartes sur les espaces industriels américains.

- Les 10 plus grandes entreprises américaines, en 2008.

 

Testez vos connaissances sur l'industrie et les entreprises américaines en répondant à ce QUIZZ.

 

Dans Dangereusement Vôtre, dernier James Bond avec Roger Moore, tourné en 1985, Max Zorin décide de faire sauter la faille de San Andreas, à la jonction des plaques tectoniques du Pacifique et de l'Amérique, pourvoyeuse de tremblements de terre, pour éradiquer (= détruire) la Silicon Valley. L'action se déroule de Paris à San Francisco et se finit sur le fameux pont du Golden Gate !

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bacpro13.over-blog.com - dans USA
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 14:13

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur OverBlog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'OverBlog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs OverBlog

Repost 0
Published by OverBlog
commenter cet article