Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 16:10

I. Une décolonisation inévitable.

 

1°) Le choc des guerres mondiales.

 

Durant les deux guerres mondiales, les soldats indigènes, des colonies, se sont battus sur le front européen, contre les allemands, et ont donc revendiqué une reconnaissance nouvelle. De plus, la défaite de la France, en 1940, et les défaites anglaises dans le Pacifique, en 1941, ont profondément fragilisé les puissances coloniales. La Conférence de Brazzaville, en 1944, va acter la nouvelle donne coloniale, en abolissant le code de l'indigénat et en se prononçant pour une politique d'assimilation.

 

2°) Les bolcheviques contre le colonialisme.


De plus, la révolution bolchevique d'octobre 1917, menée par Lénine,

 

lenine.jpg

 

assimila le colonialisme à l'impérialisme, et développa, lors du Congrès de Bakou, en 1920, une idéologie anticoloniale favorisant les mouvements indépendantistes locaux.

 

3°) L'action de Messali Hadj, dans l'entre-deux-guerres.


En Algérie, Messali Hadj fonde l'Etoile Nord Africaine, en 1926, d'obédience communiste, ce mouvement veut populariser au sein des immigrés algériens travaillant en France, l'idée d'indépendance nationale. Messali Hadj fondera le Parti du Peuple Algérien, ouvertement indépendantiste, en 1937, il sera un des pionniers de l'idée d'indépendance algérienne.

Mais le gouvernement français n'est pas encore prêt à faire évoluer le statut des colonies, puisque même le modeste projet Blum-Violette en 1936, prévoyant de donner la nationalité française à une minorité d'algériens, fut rejetté par les pieds-noirs.

 

4°) L'action de Gandhi en faveur de l'indépendance de l'Inde.

 

Lors de la première guerre mondiale, Gandhi, alors jeune avocat,

 

gandhi.jpg

 

 

demande aux indiens de s'engager aux côtés des britanniques, espérant que cet engagement sera payé en retour. Mais après la guerre, les autorités britanniques ne bougent pas, et le massacre d'Amritsar, en 1919, où des centaines de civils indiens seront passés par les armes, va décider Gandhi, à la tête du Parti du Congrès, en 1921, d'oeuvre pour l'indépendance de l'Inde.

 

 

II. L'indépendance de l'Algérie.

 

L'Algérie avait été colonisée en 1830, sous Charles X, qui comptait régler les problèmes internes en mettant la main sur le trésor du Dey d'Alger.

 

1°) Le 8 mai 1945, fin de la guerre en Europe et Massacre de Sétif.

 

Alors que l'Allemagne nazie s'avouait vaincue, ce 8 mai 1945, les troupes françaises, le même jour, commençaient à réprimer violemment une manifestation d'algériens, fêtant la fin de la guerre et pour mettre en avant des revendications nationalistes, à Sétif. La répression menée par l'armée fit des milliers de morts, et creusa définitvement le fossé entre nationalistes algériens et Etat français.

 

2°) La guerre d'Algérie: 1954-1962.

 

Le 1er novembre 1954 ,des civils européens et musulmans sont assassinés en Algérie par des miltants du Front de Libération Nationale, parti nationaliste algérien revendiquant l'indépendance du pays et le départ du colonisateur français.

Le mouvement est soutenu par le président de l'Egypte, Nasser, lui-même aidé par les soviétiques.

 

nasser-khrouchtchev.jpg

(source wikipedia: Nasser avec Nikita Khrouchtchev)

 

Le conflit qui s'apparente à une guerre civile s'embourbe, et provoquera la chute de la IVeme République, en 1958, devant la situation explosive en Algérie, où les pieds-noirs, les un million et demi de français vivant là-bas, craignent l'abandon de l'Algérie par la France. Le général de Gaulle revient au pouvoir, fondant la Veme République, et rassure les français d'Algérie avec son fameux "Je vous ai compris" !

 

541115_bio-de-gaulle-je-vous-ai-compris.jpg

De Gaulle à Alger, en 1958 (Source: L'Express)

 

Mais De Gaulle pressant que cette guerre ne pourra être gagnée, politiquement parlant. Car si les parachutistes du général Massu gagne la bataille d'Alger avec des méthodes expéditives, dont la torture,

 

bataille-d-alger.jpg

 

la France perd son honneur, en Algérie, et la population française ne veut plus que ses fils aillent combattre sur l'autre rive de la Méditerranée ! Les pressions internationales se font de plus en plus fortes, et en 1960, l'ONU reconnaît le droit, pour l'Algérie, à l'autodétermination.

Devant l'inéluctable, l'OAS, Organisation Armée Secrète, est créée en 1961, par des français d'Algérie refusant l'indépendance du pays sous la houlette du FLN, et mène une politique de terreur avec des attentats à la bombe et des assassinats. Les chefs militaires français d'Algérie, refusant la politique d'abandon de De Gaulle font un coup d'état en avril 1961 et menacent la Veme République, mais leur action sera un échec !

 

 

 

 

 

3°) Les accords d'Evian et l'indépendance de l'Algérie.

 

De Gaulle, après le succès du référendum sur l'autodétermination de l'Algérie, en1959, veut sortir du bourbier algérien, sans issue. Le conflit coûte cher en moyens militaires et est devenu impopulaire en France. Beaucoup d'intellectuels, dans le Manifeste des 121, dès 1960, condamnent la politique française en Algérie.

Aussi, les pouparlers pour une paix commencent, à Evian, avec les délégués du Front de Libération Nationale algérien, et aboutiront, le 18 mars 1962, à un cessez-le-feu immédiat, clôturent 8 ans de conflit qui aura fait entre de 250 000 à 400 000 morts chez les algériens et 28 000 chez les français.

 

 

 

 

 


Le 5 juillet 1962, l'Algérie devient indépendante. Cette indépendance se traduira par le départ de la minorité française d'Algérie, 1,5 millions de pieds-noirs, obligés de partir pour éviter la mort, selon le slogan: "La valise ou le cercueil" ! Ahmed Ben Bella deviendra le premier président de l'Algérie indépendante, en 1963, renversé par un coup d'état, en 1965.

De même, 30 à 90 000 harkis, arabes qui avaient combattu du côté des forces françaises, seront massacrés par les combattants du FLN, considérés comme des traîtres et des collaborateurs.

Pendant très longtemps, les autorités françaises ont nié le fait même qu'il y ait eu une guerre en Algérie, puisque le terme de "guerre", n'a été reconnue qu'en 1999.

 

III.L'indépendance de l'Inde.

 

L'Inde avait été colonisée par les européens dès le XVIeme siècle, mais, progressivement, les britanniques avaient pris le dessus. Lors de la révolte des Cipayes, en 1857, soulèvement indigène contre le colonisateur britannique, les Indes furent soumises, directement, à la cournonne britannique.

 

1°) Les troupes indiennes lors de la seconde guerre mondiale.

 

Gandhi, leader du Parti du Congrès, oeuvrant pour l'indépendance de l'Inde, autorisa les indiens à combattre aux côtés des britanniques contre les allemands et les japonais, durant la seconde guerre mondiale. Malgré tout, profitant de la guerre, le Parti du Congrès adopta une résolution, en 1942, nommé Quit India, demandant l'indépendance de l'Inde. Gandhi prônait la désobéissance civile pour forcer les britanniques à céder à ses revendications.

 

gandhi1.jpg

(source: wikipedia)

 

Emprisonné deux ans, Gandhi sera libéré en 1944.

 

2°) L'indépendance de l'Inde et du Pakistan.

 

Affaiblis par 6 ans de guerre, les britanniques, exsangues, sont prêts à accorder l'indépendance à l'Inde. Lord Mountbatten est envoyé là-bas pour la préparer, en gérant les heurts inter-communautaires entre hindous et musulmans. Les musulmans, représentés par Mohammed Ali Jinnah, leader de la Ligue Musulmane, veut la partition de l'Inde en deux entités propres, l'une musulmane, l'autre hindoue. Gandhi, opposé, à l'origine, à cette partition, donnera son accord pour éviter une guerre civile.

Le 15 août 1947, l'Inde et le Pakistan accèdent à l'indépendance sur un fond de violence inter-communautaire, qui oppose hindous et musulmans.

 

514px-Partage_de_l-Inde.svg.png

(source: wikipedia)

 

 

Gandhi, adepte de la non-violence, veut rétablir le dialogue entre les deux communautés et faire cesser la violence. Mais le 30 janvier 1948, un extrêmiste hindou, Nathuram Godse, assassine Gandhi, alors que ce dernier avait entamé un jeûne illimité pour protéger la vie, les biens et la religion des musulmans.

Nehru le remplaça à la tête de l'Union Idienne,

 

nehru.jpg

 

et le nouvel homme fort de l'Inde sera, avec Nasser, l'initiateur du mouvement des "non-alignés", opposé au colonialisme, qui sera consacré lors de la Conférence de Bandung, en 1955, appuyant le mouvement indépendantiste algérien.

 

3°) Tensions entre Inde et Pakistan.

 

Depuis 1947, les tensions entre l'Inde hindouiste et le Pakistan, musulman, continuent, notamment à propos du Cachemire, région indienne à majorité musulmane que revendique le Pakistan.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

LOUANCHI 06/02/2013 15:25


HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE :



lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des
arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A
l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques
minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul
aujourd'hui se décide à parler.


 


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la
honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


 


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net

Florian 22/12/2012 04:08


Conseille de vidéo à voir - L'entretien du 6 octobre 2012 sur le mondialisme avec Philippe Ploncard d'Assac :
http://ploncard-dassac.over-blog.fr/article-le-mondialisme-entretien-du-6-ctobre-2012-avec-florian-rouanet-111376674.html

Définition du mondialisme, vecteurs du mondialisme, opposition au mondialisme, complot mondialiste, « néo-cons », colonisation et décolonisation, immigration-substitution, fardeau financier,
crime d’euthanasie, « discrimination positive », cosmopolitisme contre la diversité, identité et racisme, monde arabo-musulman, Israël-Palestine, finance et Réserve Fédérale, pensée
rabbinique...